de Valparaiso à San Pedro de Atacama

11 la serena

Départ à 7 heures du matin, prix du billet : 11 000 pesos .
Distance 480 km.
Durée du trajet : 7 heures.
Compagnie : Tur bus
Je somnole, pense à rien, grignotte, bouquine, mange....c'est tout droit, ça passe vite, bien et confortable. Je suis au premier rang, loin des banos et observe le conducteur et son assistant qui charge les bagages, aide à monter et descendre, remplit un  grand nombre de paperasses, distribue  verres de thé et gateaux et cause avec le conducteur à qui il est interdit de parler....La vie quoi.
A la Serena, chargée comme un bouricot, j'arrrive à l'hotel pacifico ( 6 000 pesos con banos compartido) tenu par un couple à la limite du 5eme age ( l'hotel aussi d'ailleurs....). Ma chambre est minuscule, sombre et propre.
    La Serena ne me plait pas trop : propre, carrée, prévisible,  post coloniale avec magasins , peu de bus ,beaucoup de voitures..... l' inverse de Valparaiso populo  joyeuse débraillée. Mais tout comme valpo a son pendant respectable ( Vina del Mar ) la Serena a sa jumelle coté peuple : Coquimbo, port de pêche à quelques encablures de là....
     La Sérena est distante de son bord de mer : plus de deux kilomètres d' une interminable avenue bordée de palmiers pour arriver à une immense plage de Pacifique et son faro faraud et lourdaud. Escadrilles de pélicans suivant la vague, sable grisatre et brume marine. je décide de ne pas rester d' autant qu' étant hors saison, la plupart des  excursions possibles  sont déprogrammées, hormis celle à laquelle je m inscris à reculons : Isla Damas

01:01 - 14/05/2006 - Ajouter un commentaire

Page précédente Page suivante
Description
vingt jours au Chili, avec lenteur et les yeux grand ouverts....

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Derniers articles
- 8 cimetière et prison : salida....
- 11 la serena
- 7 brumes et brumes
- 6 Brumes et Courbes
- 5 courbes et murales

Mes amis