de Valparaiso à San Pedro de Atacama

8 cimetière et prison : salida....

    Depuis ma maison, j'aperçois sur une colline voisine les trois cimetières de la ville et l'ancienne prison. . On dit que lors d'un tremblement de terre les ossements des morts se sont retrouvés cul par dessus tête sur les toits des maisons en contre bas....

     Aujourd'hui la prison est un centre culturel alternatif : Ecole de cirque, expositions, spectacles souvent provocateurs dans un pays où les clivages politiques sont très marqués et où la morale est empreinte d'un catholicisme pur et dur.
    Sur le fronton de la prison ( carcel) ces mots :  Salida ( sortie)... et à la sortie, le cimetière..... Je visite le coeur serré, malgré la nuée d 'écoliers qui piaillent et rigolent sous l'oeil indulgent de leurs profs....



aux alentours de la prison : On s attend à voir débarquer le sheriff



Salida veut dire sortie, oui...




graffitis et mirador



  
entrée...




entrés....






enfermés







sortie rêvée?



 Plus tard, en quête de renseignements je vais à la recherche de la municipalidad  qui est censée abriter l'office de tourisme. Elle est fermée pour travaux . Je trouve difficilement son batiment provisoire à quelques avenues de là.... Commence alors une scène absurde : 30 minutes pour atteindre le bureau en question dans un dédale de boxes provisoires qui menacent de se renverser sur les bureaux ....Aller retours, demi-tours et cul-de-sacs....un film !
     Finalement, un jeune responsable qui ne parle qu'espagnol me reçoit gentiment et pour toute réponse  à ma question précise, me fourre des tonnes de documents dans les mains et en me déclarant "c'est lundi, c'est fermé"..... Sauf que c est mardi et que c'est ouvert.......... Parfois ce n'est pas la peine d'essayer de comprendre !

     Je décide de...décider : décision réfléchie  raisonnable pesée et tout et tout : acheter un billet d'avion de Calama, porte du desert d' Atacama, à santiago porte du retour en Europe, afin d'éviter de passer  deux fois 24 heures  dans un bus alors que je n' ai que 20 jours......Tant pis pour la lenteur.
    Chez Lan, LA compagnie chilienne d'aviation, j'achète un ....aller-retour..... deux fois moins cher que l' aller, à condition de le prendre 7 jours avant le départ.... sauf que je vais devoir revenir sur mes pas pour en profiter puisque j'ai prévu de passer trois jours à 480 kilomètres au nord dans la région de la Séréna...!
    L' absurdité m' a rattrappée, c est bien fait pour moi!

12:33 - 14/05/2006 - Ajouter un commentaire

Page précédente Page suivante
Description
vingt jours au Chili, avec lenteur et les yeux grand ouverts....

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Derniers articles
- 8 cimetière et prison : salida....
- 11 la serena
- 7 brumes et brumes
- 6 Brumes et Courbes
- 5 courbes et murales

Mes amis