de Valparaiso à San Pedro de Atacama

2 a room with a view/chambre avec vue/





    Bon, la fille d' une amie n'est peut être pas une" raison" pour aller à Valpo ( tiens, voilà que je me mets à tutoyer Valparaiso), mais c'est drôlement bien d' avoir une chambre reservée chez l' habitant . Cela se fait beaucoup dans "mon" cerro : partout,  sur les fenêtres, des petites  annonces d' alojamiento, au mois, à la semaine, à la nuitée . prix moyen ? 150 000 pesos/mois ( allez je vous laisse traduire en anciens balles ou  en euros si vous êtes de ce siècle...) . Disons qu'entre cinquante et cent balles  la nuitée, on trouve son bonheur.... et généralement un accueil chaleureux.


Ma chambre est grande, haute de plafond, dans les couleurs jaunes, à l angle de deux rues ( c'est encore mieux pour voir) et de la cuisine, située à l'opposé,  le regard embrasse, etreint, prend dans ses bras..... toute la baie,  les bateaux,  la cordillère enneigée, au moins  35 des 42 cerros..... Allez, je me tais : Regardez !





La Chambre







A droite, quand je me penche à la fenêtre



















En Face....( salon de rue....)






A gauche.....


















Depuis la cuisine.....












  de nuit ou au petit matin..... Coté mer ou.....






Côté colline, quand mon voisin  joue au billard.....






Et la maison elle même...côté pile !










    Je ne me laisse pas émouvoir, je me contente d' être contente et je mets ma fatigue là où je mets habituellement mes clefs, c'est à dire dans un endroit connu de personne pas même de moi, et je pars à pied, sans mon Nikon ni plan de ville.


En Plus, sans vouloir me vanter, il fait beau et chaud ( contrepèterie célèbre.... merci Melaine)



11:21 - 21/04/2006 - Ajouter un commentaire

Page précédente Page suivante
Description
vingt jours au Chili, avec lenteur et les yeux grand ouverts....

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Derniers articles
- 8 cimetière et prison : salida....
- 11 la serena
- 7 brumes et brumes
- 6 Brumes et Courbes
- 5 courbes et murales

Mes amis