de Valparaiso à San Pedro de Atacama

1 Arriver....jusqu'à Valparaiso


ARRIVEE A VALPARAISO : VUE DEPUIS LE BUS......




"Valparaiso..... vallee du Paradis..."

 

    Je ne suis pas la seule que ce nom a fait rêver.... Alors, intuition que Valparaiso est la perle qui manque au collier de Lisbonne, Naples, St Nazaire, Marseille, Alexandrie.... Présence là bas de la fille d' une amie , besoin de me dé(b)rouiller depuis mon  dernier long voyage seule en Inde  il y a sept ans, vieux restes d' espagnol appris dans l' antiquité ( = seconde moitié du 20è siècle ), décision rapide et irréversible ( = billet payé....),  .....Des raisons  ? Quelle raison ?  .... En fait juste une envie.....

 

  Quatre heures de train, une heure de bus, douze heures d'avion, deux heures de  bus et quinze minutes de taxi plus loin ( sans compter une à quatre heures d'attente à chaque changement d' attelage....) me voila à l' envers : De l' autre côté de la planète avec une clé qu' il faut tourner  vers la ....gauche pour ouvrir la porte de ma chambre.....

                                                                                                                                                   

Je n' ai pas encore porté ma valise de 20 kilos ( assortiment varié de pelures pour le chaud/froid et haut/bas du Chili-terre-de-contrastes, mais toutes dans les mêmes couleurs.... ) J' ai beau être une dame d' age respectable avec une allure moyennement respectable, pas le temps d' atteindre la poignée qu' un monsieur m' aide à franchir les quelques marches....chaque fois qu' il y a quelques marches.... Pas eu à négocier de taxi non plus. Le chauffeur du bus  Santiago/Valparaiso, ému par mon espagnol de vieille débutante veut que mon voyage commence  sous des auspices favorables : Il se charge de ma valise et la met dans le coffre d' une de ses connaissances,  qui conduit très bien son  petit taxi noir dans les rues du Plan ( Valparaiso d'en bas, rues parallèles et perpendiculaires) avant d' attaquer la calle Pedro Montt ( Valparaiso d' en haut, rues en pente vertigineuse et en lacets dignes d'un col du tour de France) Direction le Cerro Alegre, l' une des 42 collines des la ville, quartier bohême où une chambre m attend.  2900 pesos pour la course. Facile pour moi : un peso chilien  equivaut à un "ancien balle" !!!  ( oui, je suis de la deuxième moitié du siècle dernier, mais juste avant les nouveaux francs....). Donc un souci en moins pour le voyage : traduire les pesos en euros.... Les balles feront l' affaire je vais pouvoir me consacrer à la traduction de l' espagnol, ou plutôt du chilien , ce qui n est pas du tout pareil . Pour l' instant, entiendo un poco, pero no puedo hablar mucho malgré mon accent pur castillan.







Première vision de Valparaiso depuis l' avant du bus : ça va tourner....



Pratique : A l' aeroport, il y a une navette toute les 30 mn pour les differentes stations de bus  ( la station de départ diffère selon  votre destination )

coût du trajet santiago/Valparaiso : 1800 pesos. Durée du trajet : 1h30 mn

fréquence : toutes les 15 minutes.... facile!




 

05:00 - 21/04/2006 - Ajouter un commentaire

Page précédente Page suivante
Description
vingt jours au Chili, avec lenteur et les yeux grand ouverts....

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Derniers articles
- 8 cimetière et prison : salida....
- 11 la serena
- 7 brumes et brumes
- 6 Brumes et Courbes
- 5 courbes et murales

Mes amis